1. A quoi sert l’Orthodontie ?

Au delà du souhait d’aligner les dents pour obtenir un sourire harmonieux, l’orthodontie permet de rétablir un équilibre entre les deux arcades afin d’éviter de nombreux problèmes à court et à long termes (caries, maladie des gencives, fracture des incisives, usure dentaire) et d’atteindre une meilleure efficacité fonctionnelle. (Mastication, élocution, déglutition,…).

2. Quel est la durée d’un traitement orthodontique ?

La durée d’un traitement est variable en fonction des cas, mais en moyenne il faut compter 24 mois.

3. Avec un appareil faut-il changer son alimentation ?

Pendant le traitement les aliments très durs et très collants sont à éviter pour ne pas casser l’appareil (bonbons, carambar, caramels, nougats, chewing-gums, fruits secs, canistrelli, finucchietti …) Et il faudra aussi veiller à ne pas croquer trop fort dans un sandwich ou dans une pomme par exemple.

Les aliments et boisson sucrés (sodas) augmentent le risque d’apparition de caries.

4. Quand commencer un traitement Orthodontique ?

Les possibilités thérapeutiques actuelles couvrent la période allant du jeune enfant jusqu’à l’âge adulte le plus avancé. La première consultation, recommandée dès 6/8 ans, permet à l’orthodontiste de déterminer le moment le plus approprié pour débuter le traitement. Dans certains cas des anomalies telles que le décalage entre les mâchoires ou un manque de place important pour l’éruption des dents peuvent bénéficier de traitement court avec un appareil simple. Dans d’autres cas il est préférable d’attendre que toutes les dents de lait soient tombées (12 ans) pour commencer le traitement.

5. Quel est le coût d’un traitement ?

Avant l’âge de 16 ans

Les traitements d’orthodontie sont pris en charge par l’Assurance Maladie :
– sous réserve d’obtenir l’accord préalable de votre caisse de Sécurité Sociale
– et s’ils sont commencés avant le seizième anniversaire de l’enfant (Notez qu’il suffit que la demande ait été faite avant le 16eme anniversaire pour que les 6 semestres soient pris en charge, même si le traitement se déroule entre 16 et 19 ans).

La somme de prise en charge par la Sécurité Sociale est toujours la même, quelque soit le praticien et le type d’appareil, soit 193,50 € par semestre.

La demande d’accord préalable

  • Complétez avec votre praticien une demande d’entente préalable (formulaire S3150).
  • Adressez-la ensuite en recommandé avec AR au Dentiste conseil de votre caisse d’Assurance Maladie.
  • En cas de refus, votre caisse d’Assurance Maladie vous adresse, sous 15 jours, une notification indiquant les motifs du refus médical ou administratif.
  • Au-delà de ce délai de 15 jours, si vous ne recevez pas de réponse de votre caisse d’Assurance Maladie, considérez que votre demande a été acceptée.

L’accord de votre caisse d’Assurance Maladie est valable 6 mois. Vous devez donc débuter les soins dans les 6 mois qui suivent la demande d’entente préalable. Au-delà, les frais ne seront pas pris en charge.

Chaque semestre, une nouvelle demande d’entente préalable est à renouveler. Les remboursements sont effectués en fin de semestre.

La différence entre les honoraires et le remboursement de la Sécurité Sociale peut être prise en charge, partiellement ou en totalité, par votre Organisme complémentaire de santé (Mutuelle). Il est important de vous renseigner le plus tôt possible auprès votre mutuelle.

La période de contention (consolidation des résultats obtenus) est prise en charge sur une durée de deux ans.

Pour faciliter la gestion de votre dossier assurance maladie nous vous conseillons de remplir le formulaire N°cerfa 1445*01 ou N° d’homologation ministérielle : S3705 « demande de rattachement des enfants à l’un ou aux deux parents assures » ainsi votre enfant sera sur vos carte vitale respectives.
Vous pouvez vous procurer ce formulaire en le demandant à l’accueil de votre assurance maladie ou le télécharger sur leur site internet. http://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/formulaires/S3705.pdf

Après l’âge de 16 ans (et traitements adultes)

Le traitement est à la charge du patient.
Votre Mutuelle vous informera des conditions éventuellement prévues par votre contrat d’adhésion.

Remarque : A titre exceptionnel, une prise en charge d’un semestre de traitement par l’Assurance Maladie est possible, si une préparation orthodontique est nécessaire en préalable à une intervention de chirurgie maxillo-faciale. La présentation du certificat du chirurgien est demandée.

Ce semestre n’est pas renouvelable.

6. Jusqu’à quel âge peut-on traiter en Orthodontie ?

L’idéal est de réaliser le traitement d’orthodontie avant la fin de la période de croissance, cependant les traitements restent encore possibles au delà de cette période. Il faut noter que la limite de la prise en charge à la sécurité sociale est le 16ème anniversaire de l’enfant.

7. Est-ce que ça fait mal ?

Les techniques en orthodontie ayant évolué on parle désormais plus d’une gêne ou d’un inconfort que d’une douleur. Suite à la pose de l’appareil, la langue, les joues et gencives peuvent être un peu irritées et une sensibilité à la mastication peut être ressentie jusqu’à 3 jours après la pose. Cet inconfort résulte de la tension qu’exerce l’appareil sur les dents pour obtenir leur déplacement, un antalgique (Paracétamol) dissipera rapidement cette sensation.

8. Est-ce que je peux faire du sport ?

Oui, mais le port d’un protège-dents est vivement recommandé.

Fermer le menu